Les arbres du Palais

 Photos : D.PERONNE

A Metz, le parc de l’Hôtel du Commandement, résidence du gouverneur militaire, abrite une vingtaine d’arbres classés à l’inventaire des arbres remarquables de la Ville. Une charte, signée il y a tout juste trois ans, en précise l’objectif.

Un cyprès de Lawson, un virgilier, un catalpa, un pin Weymouth, un paulownia, ou le ginkgo biloba dit « aux quarante écus »,… le parc du Palais du Gouverneur, à Metz, est riche d’une dizaine d’arbres rarissimes dans nos contrées. Mais aussi d’individus aux noms plus communs à nos oreilles, hêtre, if, frêne, tilleul, magnolia, dont la particularité vient de leur grand âge. En effet, la plupart d’entre eux sont plus que centenaires. Cet ilot de verdure de presque trois hectares, entre Quartier Impérial et ville nouvelle, est un comme un écrin préservé pour ses nobles occupants. Leur spécificité, leur rareté, leur origine, leur histoire, font qu’ils sont désormais classés à l’Inventaire des arbres remarquables de la ville de Metz.

« Un arbre remarquable présente un caractère exceptionnel, pour son port majestueux ou pittoresque, sa rareté botanique, ses dimensions, que ce soit en hauteur ou en circonférence, son âge ou encore son lien avec le patrimoine historique et culturel de la cité, explique le chef de bataillon Frédéric Vareilles, de la Cellule Communication Zone Terre nord-est, qui fait visiter les lieux. « Ils font d’ailleurs l’objet d’une convention avec la ville de Metz : la Charte de l’Arbre, mise en place depuis trois ans. Elle a été signée très exactement le 10 mars 2014 entre Dominique Gros, premier édile messin, et le gouverneur militaire alors en fonction, le général de Corps d’armée, Patrick Ribayrol. » Par cette charte, ce dernier, au nom de l’Armée, s’engageait à faire mettre en place des bonnes pratiques pour gérer au mieux le patrimoine arboré du Palais. Cette charte est aussi valable pour l’ensemble du territoire messin, avec pour mission la protection et l’amélioration des conditions de vie de l’arbre en ville. Dans la capitale mosellane, il faut savoir que la « forêt urbaine » est constituée d’environ 900 arbres d’alignement, 23 000 arbres de parc, 75 ha de boisement en périphérie. Une soixantaine d’arbres remarquables sont référencés. Comme le plus vieil arbre, un chêne pédonculé, rue Baudoche, âgé de 220 ans ! Ou le plus grand, un séquoia géant, d’une hauteur de 40 m, qui domine le Jardin Botanique. Dans ce vaste ensemble, le parc du Palais du gouverneur semble bien minuscule. Mais son intérêt patrimonial et esthétique en font un élément d’exception.

Un âge moyen de 110 ans

Les arbres du parc de l’Hôtel du Commandement, l’autre nom du Palais du Gouverneur, ont été plantés parallèlement à a construction de la vaste demeure, au tout début du XXème siècle, pendant l’occupation prussienne. Une construction ordonnée par l’empereur Guillaume II pour abriter le commandement du 16ème Corps, une grande unité créée en 1890.

IMG_2424

Photo : D.PERONNE

Dans le parc, l’âge estimé des arbres est d’environ 110 ans, et leur hauteur moyenne est de 20 m. « Malgré l’entretien vigilant dont ils sont l’objet, les années sont là… souligne Frédéric Vareilles. Certains champignons sont apparus et se sont beaucoup développés au pied de deux arbres et nous craignons pour leur survie. Un hêtre d’Europe a dû être abattu il y a quelques mois. Une partie du tronc a d’ailleurs été débitée. Sur cinq gros rondins, Paul Flickinger, un peintre lorrain, a laissé « parler » son imagination d’artiste. Ces tableaux un peu particuliers ont été exposés dans le parc lors des dernières Journées du Patrimoine, en septembre 2016. » (voir plus loin)

83

Photo : Centre de production Images Terre Metz

A  côté de la partie boisée proprement dite, les jardins en terrasse offre une belle vue sur la Moselle en contre-bas. Ces jardins ont été en grand partie remaniés et replantés fin des années 90.  Ils  recèlent eux-aussi quelques « surprises » : y sont visibles notamment des vestiges des fortifications moyenâgeuses. Près du bassin-fontaine, Il suffit de descendre quelques marches pour se rendre dans les soubassements de la Tour d’Enfer sur lesquels est bâtie la vaste bâtisse. Ces fortifications avaient remplacé, au XIIIème siècle les remparts romains existants. Cette enceinte fortifiée était longue de 6 km, ponctuée de 38 tours et 18 portes. La Tour d’Enfer, notamment, était un ouvrage essentiel de l’enceinte médiévale. Plusieurs salles et souterrains courent toujours sous les jardins.

A visiter lors des Journées du Patrimoine

L’Hôtel du Commandement est toujours la résidence actuelle du gouverneur militaire de la zone Nord-Est. Il abrite bureaux et appartement de fonction. En revanche, du mobilier initial il ne reste quasiment plus rien. Car la majestueuse demeure de style néo-gothique a fait l’objet de nombreux pillages, notamment lors des deux Guerres mondiales. Depuis, elle a été remeublée grâce aux musées des Armées. Lieu de travail, de réunions, de réceptions, la demeure offre au rez-de-chaussée une série de jolis salons, comme celui aux Portraits, celui aux Oiseaux, de la Musique, ainsi qu’une salle d’armes

De par leur usage actuel, le Palais et son magnifique parc ne sont ouverts au public qu’une fois par an, lors des Journées européennes du Patrimoine, traditionnellement le troisième week-end de septembre. L’an passé, ils étaient exceptionnellement ouverts deux jours, les 17 et 18 septembre, du fait de l’exposition de tableaux de Paul Flickinger. Lors de ces Journées du Patrimoine, où le public se presse en nombre, les visiteurs ont accès au rez-de-chaussée de la demeure, aux jardins et bien sûr au parc boisé.

Dominique Péronne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s